Guerilla marketing

Le guerilla marketing s’apparente à une stratégie publicitaire qui se concentre sur des tactiques de marketing non conventionnelles à faible coût qui donnent un maximum de résultats.

Ses diverses tactiques promotionnelles ont pour points communs de laisser une impression indélébile et de générer un puissant Buzz marketing – le tout à petit budget.

Le terme original a été inventé par l’Etats-Unien Jay Conrad Levinson en 1984 dans son ouvrage « Guerrilla Advertising ». Le terme marketing de guérilla a été inspiré par la guérilla qui est une forme de guerre irrégulière et se rapporte aux petites stratégies tactiques utilisées par les civils armés telles des embuscades, des sabotages, des raids et autres surprises. Tout comme la guérilla, on utilise le même type de tactique dans l’industrie du marketing. Ce style publicitaire alternatif s’appuie fortement sur une stratégie marketing non conventionnelle, une grande énergie et de l’imagination pour un buzz social optimal. On dit que ce marketing marque beaucoup plus les consommateurs par rapport aux formes plus traditionnelles de réclames. Cela est dû au fait que la plupart des campagnes de marketing de guérilla visent à frapper le consommateur à un niveau plus personnel et mémorable.

Le marketing territorial en temps de crise tend à repenser l’emploi. Un marketing alternatif tel le Guerilla marketing – aussi appelé Street Marketing – propose des types de communication inspirants pour une communication locale et inusuelle, décalée. Ce, pour se démarquer de la masse de publicités ambiantes en marquant les esprits des consommateurs grâce à une démarche où l’art, le visuel et l’humour ont toute leur place[1].

Relayé par non seulement des médias sociaux mais aussi des sites Internet, le message de ces formes de communication se relai très rapidement et sans engendrer de dépenses en passant par des annonceurs à payer ou des personnalités de star system comme égéries. Ici le marketing parait plus démocratique : tout un chacun peut interpeller ou peut être sollicité pour interpeller. Il s’agit donc d’une technique de marketing directe utilisée pour atteindre sa cible en la surprenant. Ainsi, si les entreprises et les marques vont à la rencontre des gens en occupant la rue et/ou les espaces publics, tout un chacun peut aussi le faire sans être affilié à une quelconque corporation. De ce constat, les lobbys possédant des budgets ne sont plus les seuls à pouvoir faire preuve d’ingéniosité grâce à des moyens et des cadres difficilement accessibles ou chers, par exemple. Les campagnes de Guerilla marketing peuvent donc être individuelles ou légalement financées par les territoires les accueillant.


[1] Le Guerilla Marketing peut également être “familles” de “Guerilla” : l’Ambush marketing, le Stealth marketing, le Viral marketing, l’Ambient marketing et le Street marketing. Cf. https://www.cospirit.com/magazine/guerilla-marketing-quelques-exemples-inspirants-pour-une-communication-locale-decalee/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.