Le cacao, l’or noir ivoirien

par Jules Kouassi KANGA Correspondant Culture & Medias

Récolte du cacao en Cote d’Ivoire

La Côte d’Ivoire est le premier pays producteur du cacao au monde devant le Ghana. Malheureusement, sa population au XXIème siècle n’arrive pas à jouir de cette richesse. D’ailleurs, malgré cette richesse, elle n’a pas ou peu accès aux soins de santé ou à l’électricité selon les régions plus ou moins urbanisées. Certains experts estiment que c’est un bonheur mais aussi un malheur, cette richesse du cacao (cf. chercheurs Ameddias – Abidjan) tout comme en Algérie ou au Nigeria, avec le pétrole. Ces richesses occultent de surcroît les autres secteurs d’activités locaux, de l’artisanat a industrialisation en passant par le tourisme. C’est il y a peu de temps le 12 juin 2019 que le gouvernement ivoirien a annoncé en adéquation avec le Ghana dans le même cas, suspendre la vente des récoltes de 2020/2021 jusqu’à nouvel ordre pour préparer la mise en place de ce prix minimum, 2 600 euros la tonne. En espérant que l’organisation mondiale du commerce, la FMI prennent des initiatives, les deux grands producteurs mondiaux restent toutefois fermes sur cette décision et ne comptent pas baisser les bras quant à ce prix .

Plus d’infos ?
RFI_Cacao: le pari de la Côte d’Ivoire et du Ghana

Agoravox.fr : Crise du cacao en Cote d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.