Les CFL et la SNCF l’alarme a l’œil a Zoufftgen ?

Près d’une cinquantaine de personnes se sont retrouvées dans cette ville du département de la Moselle pour un hommage aux victimes de l’accident ferroviaire du 6 octobre 2006. Trois ans déjà que ce drame nous revient en mémoire et les cœurs des familles sont toujours lourds de chagrin. Il fallait marquer cet événement non pas pour raviver les douleurs, mais honorer un geste pour que l’on se souvienne qu’en ce lieu, .symbolisant la frontière entre Le Luxembourg (Dudelange) et la France (Zoufftgen), s’est produit un tragique accident qui a vu la mort de 6 personnes, d’un blessé grave et de 15 blessés légèrement atteints ou traumatisés. Comme toute perte d’un être cher, il faut du temps non pas pour oublier mais pour apaiser les douleurs, les chagrins qui porteront à toujours la marque du temps.

En 2017, par ailleurs a ete creee l’association AVTERML, une association pour les usagers de ce meme train Luxembourg Metz. Elle a pour objectif de défendre les intérêts de plus de 12 000 voyageurs quotidiens du « Sillon Lorrain » entre Nancy et Luxembourg. Ce, afin d’agir efficacement pour l’amélioration des conditions de transport, face à la SNCF, les CFL, et les pouvoir publics. Depuis 2017, l’association AVTERML est affiliée à la FNAUT Grand-Est soit la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports.

Des actes concrets, plus fortes que celles de 2007, lorsque la SNCF par le biais de son président directeur général Guillaume Pépy, a voulu faire en érigeant une stèle en commémoration de cet accident de Zoufftgen. Cérémonie commémorative triste et émouvant à laquelle les familles et les proches parents se sont rassemblés en présence de personnalités des deux pays touchés par ce drame ferroviaire.

Jeannot Waringo , président des chemins de fer du Luxembourg , M. Bernard Niquet, préfet de la région Lorraine, préfet de Moselle étaient aussi présents à cette cérémonie ainsi que des autorités militaires et agents de la Sncf.

Apres les hommages funeraires, Jeannot Waringo a contribue a hauteur de 2000 euros pour l’association AMDDS  (désormais AMEDDIAS). Pour le reste, silence radio … certainement bien plus préoccupé a ignorer les crises de transports actuels pour le peuple frontalier. Certainement bien plus occupe a repenser la monarchie luxembourgeoise avec des contrôles de finances mal gérées.

La Sncf en prenant l’initiative d’inviter les proches parents, les familles et témoins à la cérémonie a  voulu montrer sa compassion. Dès 9h00, un acheminement par autocar depuis la mairie de Zoufftgen a été assuré  par les agents de la SNCF. Après les discours et le dévoilement du stèle, des germes de fleurs ont été déposé au pied du stèle et permettre aux parents et proches de se recueillir. Cette stèle érigée dans la plus parfaite intimité, sera là pour nous témoigner encore une fois que les morts ne sont pas morts, ils sont dans nos coeurs, ils sont dans nos esprits et à jamais leurs souvenirs resteront gravés dans nos mémoires.

Souffles

Écoute plus souvent

Les Choses que les Etres

La Voix du Feu sentend,

Entends la Voix de lEau.

Écoute dans le Vent

Le Buisson en sanglots :

Cest le Souffle des ancêtres.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :

Ils sont dans lOmbre qui s’éclaire

Et dans lombre qui s’épaissit.

Les Morts ne sont pas sous la Terre :

Ils sont dans lArbre qui frémit,

Ils sont dans le Bois qui gémit,

Ils sont dans lEau qui coule,

Ils sont dans lEau qui dort,

Ils sont dans la Case, ils sont dans la Foule :

Les Morts ne sont pas morts.

Ecoute plus souvent

Les Choses que les Etres

La Voix du Feu sentend,

Entends la Voix de lEau.

Ecoute dans le Vent

Le Buisson en sanglots :

Cest le Souffle des Ancêtres morts,

Qui ne sont pas partis

Qui ne sont pas sous la Terre

Qui ne sont pas morts.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :

Ils sont dans le Sein de la Femme,

Ils sont dans lEnfant qui vagit

Et dans le Tison qui senflamme.

Les Morts ne sont pas sous la Terre :

Ils sont dans le Feu qui s’éteint,

Ils sont dans les Herbes qui pleurent,

Ils sont dans le Rocher qui geint,

Ils sont dans la Forêt, ils sont dans la Demeure,

Les Morts ne sont pas morts.

Ecoute plus souvent

Les Choses que les Êtres

La Voix du Feu sentend,

Entends la Voix de lEau.

Ecoute dans le Vent

Le Buisson en sanglots,

Cest le Souffle des Ancêtres.

Il redit chaque jour le Pacte,

Le grand Pacte qui lie,

Qui lie à la Loi notre Sort,

Aux Actes des Souffles plus forts

Le Sort de nos Morts qui ne sont pas morts,

Le lourd Pacte qui nous lie à la Vie.

La lourde Loi qui nous lie aux Actes

Des Souffles qui se meurent

Dans le lit et sur les rives du Fleuve,

Des Souffles qui se meuvent

Dans le Rocher qui geint et dans lHerbe qui pleure.

Des Souffles qui demeurent

Dans lOmbre qui s’éclaire et s’épaissit,

Dans lArbre qui frémit, dans le Bois qui gémit

Et dans lEau qui coule et dans lEau qui dort,

Des Souffles plus forts qui ont pris

Le Souffle des Morts qui ne sont pas morts,

Des Morts qui ne sont pas partis,

Des Morts qui ne sont plus sous la Terre.

Ecoute plus souvent

Les Choses que les Etres

La Voix du Feu sentend,

Entends la Voix de lEau.

Ecoute dans le Vent

Le Buisson en sanglots,

C’est le Souffle des Ancêtres.

Ecoute plus souvent

Les Choses que les Etres

La Voix du Feu sentend,

Entends la Voix de lEau.

Ecoute dans le Vent

Le Buisson en sanglots,

C’est le Souffle des Ancêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.